Découvrez

L'atelier

Gardiens d’une expertise exceptionnelle, l’atelier de Laura Blagogee s’engage passionnément chaque saison au service d’une ligne haut de gamme.

De silhouettes simples à des détails complexes, notre savoir-faire est d’honorer notre amour pour l’artisanat et le travail bien fait.

Des premiers croquis au dernier essayage, le couturier s’implique. Chaque dessin lui a traversé les mains.

Le couturier est responsable de tout le processus de développement de la collection.

Les croquis

Une fois que les styles de la nouvelle collection sont dessinés et sélectionnés, les croquis sont présentés par le couturier aux couturières , ensemble, ils vont leurs donner la vie. Après avoir rapidement expliqué la forme et les inspirations, le travail de décodage commence.


La toile

Le couturier travaille en drapant directement sur un buste de mannequin. Une ébauche de vêtement, la toile est la construction d’un croquis dans un tissu uni qui sera ensuite examinée et affinée au cours des raccords.


Les raccords

Les essayages de la toile ont lieu au studio en présence du couturier. Portés par un modèle, ils sont examinés dans les moindres détails, afin d’ajuster la forme et le tomber. Que ce soit pour abaisser une couture, reprendre une emmanchure, ou laisser tomber un vêtement, les toiles sont ensuite soigneusement retravaillé jusqu’à ce qu’ils soient parfaits.


Les patrons

Les patrons sont tous développés par le couturier. Ils sont l’impression de tous les modèles. Ils sont tous dessinés et coupés à la main pour une forme et un ajustement parfaits des vêtements. Après les raccords, ils sont corrigés et perfectionnés.

Mc Lennan's Pure silk
Mc Lennan's pure silk Amsterdam

Les tissus

De France et d’Italie, ces matériaux exceptionnels sont commandés à l’avance par l’atelier auprès des fabricants les plus renommés. Pour chaque patrons de la collection, il y a un ou plusieurs tissus à partir desquels le patron sera coupé.


La Coupe

Toutes les pièces du motif sont méticuleusement placées sur le dessus de la table de coupe. Cette étape exige une grande dextérité, car le coupeur doit être capable d’anticiper la réaction des matériaux à la coupe. Dans le cas d’impressions, le coupeur doit s’assurer que les pièces se rejoignent uniformément.

L’Assemblage

La dernière étape avant le montage final, l’assemblage d’un design nécessite des compétences extrêmement précises.

Un modèle peut prendre jusqu’à 200 heures de travail en fonction du travail manuel et de la complexité du modèle et du tissu.

La marque est très attachée à l’exclusivité et à la qualité de chaque création issue de l’atelier. Nous croyons en la « slow fashion » et la durabilité.